Peugeot 2008

Nouveau Peugeot 2008 : mieux que bien

LE 24 MAI 2016

C’était déjà le meilleur SUV compact du marché. Malgré son dessin curieux qui penchait plutôt vers le break surélevé que vers le crossover pur et dur. Un jugement esthétique et purement subjectif qui lui a peut être valu de ne figurer qu’en deuxième place des ventes sur le podium de la catégorie derrière le Renault Captur. Mais c’est du passé, car le Peugeot 2008 est désormais affublé du look de baroudeur dont raffolent les clients en ce moment. Et il n’a pas fallu modifier de fond en comble les lignes de mini-SUV du Lion apparu en 2013 et qui revient restylé en ce printemps pour y parvenir. Une calandre ultra verticale, surmonté par un capot très horizontal, le tout campé sur des ailes élargies, soulignées par des arches de roues noires, et le tour est joué.  Résultat : l’engin devrait cartonner plus encore qu’il ne le faisait. Car, même s’il est légèrement moins à la mode que son le cousin Renault, le 2008 se portait déjà très bien avant sa chirurgie plastique avec 500 000 ventes au compteur depuis sa naissance. Et nul doute qu’avec ce remaquillage, le Peugeot devrait relancer de plus belle la guerre des crossovers urbains français. Car la qualité perçue dans l’habitacle est toujours de très haut niveau et les prestations routières imbattables. Le roulis inhérent aux SUV ? Oublié. La fermeté des suspensions qui permettent de l’éviter ? Oubliée aussi. Confortable malgré son centre de gravité élevé, il est silencieux quelque soit la motorisation choisie. D’autant qu’un nouveau bloc apparaît. Loin d’être inconnu, le trois cylindres essence 1.2 Puretech de 130ch a déjà largement sévit sous le capot de la 308. Ce nouveau moteur risque d’augmenter un peu plus encore la part des ventes des modèles essence, déjà proche de 60%.
peugeot 2008 interieur

Le reste, tout le reste est inchangé pour le meilleur. Comme ce plancher plat lorsque la banquette arrière est rabattue et comme ce coffre de 350L, parmi les plus grands de genre. Les grands gabarits pourront certes critiquer l’étrange disposition des compteurs, au dessus du petit volant, car ils peuvent devenir invisibles si l’ont se pique de vouloir remonter le cerceau. Mais ce n’est qu’une petite lacune dans un océan de bonne volonté. Evidemment, tant de qualités et un nouveau look ne feront pas oublier une hausse des tarifs de 350 euros en moyenne par rapport à la précédente version. Vendu de 16 050 à 24 600 euros, ce 2008 n’est pourtant pas plus cher que son ennemi désigné. Même si le SUV Renault n’a pas l’intention de se laisser capturer.

grip

Anne-Charlotte

Journaliste de formation, Charlotte a réalisé de nombreuses interviews d#9A1XxXartistes avant de créer Charlotteauvolant.net, le premier blog dédié à l#9A1XxXautomobile vue par une femme. Aujourd#9A1XxXhui, Charlotte essaie des voitures, suis l#9A1XxXactu automobile et en parle aussi sur Originauto.com

Partager l'article sur

ARTICLE SUIVANT

Fiat soupçonné de tricherie

CONTACTEZ NOUS

Fermer