Audi A4 Avant 2016

La nouvelle Audi A4 Avant : le plein de techno et de puissance

LE 09 JUIN 2016

Elle pèse 1.7 tonnes. Pourtant elle accélère plus fort que l’Audi TT qui n’en pèse que 1.3 tonnes. La nouvelle Audi A4 Avant est un monstre, mécaniquement parlant seulement. Avec ses 272 ch, ce break de 6 cylindres à transmission Quattro et à la boîte de vitesses TipTronic, m’a entraîné sur les routes Bourguignonnes à un train d’enfer et dans la sécurité la plus optimale. Car ma version 3.0 TDI à l’essai en finition Design Luxe qui ne montre rien de spécial esthétiquement, en remontre niveau technologies embarquées : de l’affichage tête haute, au pack assistance route en passant par le pack assistance Stationnement, j’ai rapidement compris que j’avais entre les mains une voiture du futur, un véhicule semi autonome en somme. Exemple : à un péage, il y avait un bouchon. Il a suffit que j’enclenche l’aide à la conduite pour que ma nouvelle Audi A4 Avant avance toute seule, sans que j’aie à accélérer ou à freiner. Idem sur les routes après avoir enclenché le régulateur de vitesse. Mon auto prenait les virages toute seule et conservait les distances de sécurité en régulant la vitesse. Seule condition pour le moment : garder les mains sur le volant muni de capteurs. En effet, c’est encore à nous, automobiliste en chair et en os, de reprendre le contrôle en cas de problème. Mais je peux vous dire que cette auto familiale ultra sportive est aussi capable de freiner toute seule s’il le faut.

Audi A4 interieur

Un habitacle ultra confortable et ultra connecté

Assise derrière le volant de la nouvelle Audi A4 break, j’ai découvert une majestueuse planche de bord épurée avec un grand écran (attention, ce dernier est non tactile) et l’Audi Virtual Cockpit qui est en série sur la finiton Design Luxe. Ce tableau de bord du futur affiche toutes les informations directement en ligne de mire du conducteur. Ce cockpit combine les fonctions d’un écran MMI central et d’un tableau de bord traditionnel dans un écran de 12,3 pouces. Tous les services et fonctions sont représentés à l’aide d’images 3D et de détails nets. J’avais le choix entre deux modes d’affichage : le mode classique ou le mode « Infotainment ». En mode classique, les instruments tels que le compteur de vitesse et le compte-tours dominent l’écran tandis qu’en mode Infotainment, les fonctions supplémentaires comme le système de navigation, le téléphone, les services Audi connect et multimédia sont mis en avant. Quant à la température extérieure, l’heure, le kilométrage ainsi que les voyants, ils sont toujours affichés dans un bandeau situé au bas de l’écran, quel que soit le mode.

Audi A4 tableau de bord
A l’arrière de cette voiture du futur, deux belles places (dont une troisième au milieu plutôt étroite) avec deux beaux écrans de 10 pouces ( des Audi Tablet à 2 580 €) qui donnent accès à la TV et permettent aux enfants (ou aux grands) de visionner chacun leur film. Car ces deux écrans sont totalement indépendants. Je me suis tout de suite imaginée le bonheur que ce serait lors d’un long trajet avec les petits clous à bord. J’ai eu cette vision là. Et ça s’est passé comme ça : plus de hurlements pendant le voyage. Et une furieuse envie (pour tous les membres de la famille) de partir pour n’importe quel prétexte à bord de cette sportive aux allures d’une berline classique.
Gros coup de cœur donc pour cette Audi qui reste avant-gardiste et offre une finition et un confort inouïs.

Performances de haut niveau

L’automobiliste le plus exigeant ne trouverait pas beaucoup de critiques à faire à l’égard de cette nouvelle Audi A4 Avant.
Ses atouts :
– 4 roues motrices
– Un couple énorme de 600 Nm qui assure des reprises EPOUSTOUFLANTES
– La boîte Tiptronic à 8 rapports
– Le 0 à 100km/h en 5.4 s
– Sélection du mode de conduite via l’Audi Drive Select. Possibilité de paramétrer la sensibilité du moteur, de la direction et de la suspension (mais le mode Auto gère très bien la chose).
– Sa consommation raisonnable (6.5l/km en conso mixte)
– Un confort inouï

Son défaut ? Son prix. Il faudra débourser 60 000 euros pour cette finition Design Luxe au cuir Nappa, aux sièges avant sport eu au double vitrage.

Voilà peut-être pourquoi tout le monde rêve de rouler en Audi…

Anne-Charlotte

Journaliste de formation, Charlotte a réalisé de nombreuses interviews d#9A1XxXartistes avant de créer Charlotteauvolant.net, le premier blog dédié à l#9A1XxXautomobile vue par une femme. Aujourd#9A1XxXhui, Charlotte essaie des voitures, suis l#9A1XxXactu automobile et en parle aussi sur Originauto.com

Partager l'article sur

ARTICLE SUIVANT

Les cabriolets sont-ils à l’arrêt ?

CONTACTEZ NOUS

Fermer