Nouveau Peugeot 3008

Essai Nouveau Peugeot 3008

LE 20 OCTOBRE 2016

C’est un signe. Au Mondial de l’auto, il a déjà reçu plus de 400 commandes. La star de l’année 2016, c’est bien lui : le nouveau Peugeot 3008. Son grand frère, malgré sa silhouette à mi-chemin entre crossover et monospace, figurait parmi les voitures les plus vendues en France. Alors on imagine facilement le succès que va rencontrer cette seconde génération du 3008 qui adopte les canons de beauté du SUV compact. Le nouveau Peugeot 3008 va forcément faire un carton. La concurrence – le Volkswagen Tiguan et le Renault Kadjar – va souffrir !

Réduction des consommations

Fait rarissime : la consommation sur route est identique à celle annoncée par Peugeot. Le nouveau 3008 tourne bien autour de 5l/100 dans la vraie vie (pour notre version diesel blue Hdi en tout cas). Conçu sur la plateforme modulaire EMP2 étrennée par la 308, le SUV Peugeot a perdu 100 kg par rapport à son prédécesseur. La réduction des consommations et des émissions de CO2 passe aussi par l’adoption de pneumatiques à “ultra basse résistance au roulement“, dont une monte en 19 pouces, large de seulement 205 mm…

Nouveau Peugeot 3008 Interieur

5 nouveaux éléments clef

Cette nouvelle génération possède 5 nouvelles caractéristiques très positives et qui vont clairement séduire les automobilistes.

1. Le nouveau Peugeot 3008 a plus de coffre (une hausse de 90 litres, soit 520 litres au total en configuration à 5 places).

2. Le 3008 II passe au hayon en un seul tenant qui dispose d’une ouverture/fermeture main libre par un simple balayage du pied sous le bouclier.

3. Le nouveau 3008 adopte un petit volant, à l’instar des Peugeot 208 et 308.

4. Un tableau de bord 100% numérique. Il fait partie intégrante du i-Cockpit, ce mobilier spécifique à Peugeot. Les designers l’ont aplani en partie haute afin de ne pas entraver la lecture des compteurs déportés au-dessus du volant.

5. Un toit ouvrant de bonne dimension.

Peugeot 3008 : une tenue de route irréprochable

Au chapitre du comportement sur route, la jolie lionne tire une nouvelle fois son épingle du jeu. Qu’ils s’appellent Qashqai, Kadjar, Sportage, Ateca, Tiguan ou Tucson, aucun concurrent ne se montre aussi dynamique. Le 3008 se révèle plaisant à conduire, y compris pour ceux qui adorent profiter des routes sinueuses. C’est simple : sa tenue de route est irréprochable.

Peugeot 3008 orange
Pas de transmission intégrale sur le Peugeot 3008 qui ne sera vendu qu’en version 4×2. Les plus aventureux le regretteront. Mais cela correspond à la tendance du marché, les SUV étant très majoritairement vendus en 4×2. Pour compenser, Peugeot conserve l’option du Grip Control (déjà vu sur le 2008 et l’actuel 3008). Sous le capot, on retrouvera les nouveaux moteurs 3 cylindres essence 1,2l PureTech de PSA en configuration 130 chevaux (avec boîte manuelle BVM6 et automatique EAT6). Le moteur essence – le plus puissant – sera le 1,6l THP 165 chevaux proposé uniquement avec la boîte automatique. En diesel, on retrouvera le moteur 1,6l BlueHdi en version 100 et 120 chevaux (proposé en configuration très basse consommation et boîte automatique EAT6) ainsi que le bloc 2.0l BlueHdi 150 chevaux. La version 180 chevaux de ce dernier moteur sera réservé à la finition GT. Et l’hybride dans tout ça ? Peugeot a déjà annoncé l’arrêt de la technologie Hybrid4 et il faudra se montrer patient. L’offre hybride arrivera bien mais pas avant 2019 pour une version qui sera hybride rechargeable.

Les prix débutent à 25 900 euros en motorisation essence. C’est 3000 € de plus que le Renault Kadjar équivalent. La grille des tarifs atteint 41 650 € en finition GT. Il est disponible selon 5 niveaux de finition (Acess, Active, Allure, GT-Line et GT), en essence comme en diesel, avec des puissances allant de 100 à 180 ch.

Le Peugeot 3008 GT ne donne pas le choix côté moteur diesel avec une seule proposition : le 2.0 BlueHDi de 180 ch avec boite automatique EAT6 livrée en série. Un attelage qui fait grimper le tarif à plus de 40 000 € ( 41 650 € exactement). A noter que le Renault Kadjar et Nissan Qashqai n’ont pas de versions assez puissantes pour rivaliser avec le 3008 GT BlueHDi de 180 ch qui trouve déjà son public (14 % des commandes du 3008).

Anne-Charlotte

Journaliste de formation, Charlotte a réalisé de nombreuses interviews d#9A1XxXartistes avant de créer Charlotteauvolant.net, le premier blog dédié à l#9A1XxXautomobile vue par une femme. Aujourd#9A1XxXhui, Charlotte essaie des voitures, suis l#9A1XxXactu automobile et en parle aussi sur Originauto.com

Partager l'article sur

ARTICLE SUIVANT

Essai Citroën C3 2017

CONTACTEZ NOUS

Fermer